Brillent les mots comme perles précieuses dans l’eau de la nuit…

à Jean Hourlier,

L’homme et l’eau se rassemblent
pour une fête d’ombres
et de miroitements…

L’aube pointe son corps
d’ocre et de bleu,
de présence lumineuse
sur la surface du lac…

Mais qu’as-tu vu
qui traîne sa transparence
comme une buée fertile sur tes yeux ?

La nuit plus claire que le jour
caresse ton âme de son essaim d’astres
étoilant l’ébène du ciel…

Œuvre d’un mot peut-être dans ta chair,
d’un nom inaudible,
d’un sens par-derrière l’oreille
que tu ramasses par éclats, par éclairs,

comme ces poissons luisants
qui se vrillent et se tordent
dans le filet de ton poème
encore à peine sorti de l’eau…

Bernard Perroy

 *

0 Réponses à “Brillent les mots comme perles précieuses dans l’eau de la nuit…”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Les polars de Morize |
La SOURCE de CARISA |
houdaprintemps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cavru et son patrimoine bât...
| NIMPORTNAWAK
| un homme