L’eau de tes yeux…


à René Guy Cadou, i.m., 
et à Hélène,

Tu ne fais pas semblant

et l’eau de tes yeux sait bien mieux

que ceux de ton âge

comme est grand le contenu, tout l’or

d’un instant,

comme il faut savoir attraper la joie, dis-tu,

qui se devine et se dit

même en pleine tourmente…

.

Ton coeur s’ouvre sur des mots d’allégresse

malgré la mort qui te taquine

à chaque instant.
.
Les eaux du fleuve 
apaisent tes pas

comme la fleur fragile de l’amitié

dont s’abreuve l’éclat de ta voix

qui passe par-dessus les années

pour nous parler sans masque.

 .

Bernard Perroy

*

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

0 Réponses à “L’eau de tes yeux…”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Les polars de Morize |
La SOURCE de CARISA |
houdaprintemps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cavru et son patrimoine bât...
| NIMPORTNAWAK
| un homme