En toute saison…

andre-laude

André Laude - © D.R.

En toute saison

                                  à André Laude, i.m.,

Tes lèvres s’ouvrent sur un cri,

sur les aspérités d’un paysage

où la nuit sans cesse

vient rattraper le jour…

 

Ton pas s’en va

à la recherche d’un mot

plus abondant que la vie.

 

Tout sombre en toi

que tu ne reconnaisses peut-être plus

l’envers de l’endroit ?

 

Mais l’huile de tes mots

coule le long de ta barbe,

en toute saison,

renfermant au-delà de toi-même

des clartés insondables.

 

Bernard Perroy

(extrait de « Sur la plus haute branche », éditions Sac à Mots, 2011)

*

0 Réponses à “En toute saison…”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Les polars de Morize |
La SOURCE de CARISA |
houdaprintemps |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Cavru et son patrimoine bât...
| NIMPORTNAWAK
| un homme