3 poèmes pour « Les eaux vives »

Les eaux vives-Leuwers-n°2

3 poèmes parus dans « Les eaux vives »
AICL (association internationnale de la critique littéraire) n°2, juillet 2015
Directeur : Daniel Leuwers :

*

Tu es celui qui s’attarde le soir
sous un pommier
en regardant la mer…

Et ton ombre repose
à tes côtés
comme tout ce qu’on espère
d’une présence remplie de tendresse.

*

Sur la place
on chante
et c’est très bien ainsi.

Certains
regardent passer le train
de l’autre côté du fleuve.

De part en part
l’été se donne,
délie les gestes et les mots

tandis que les couleurs
de deux papillons nous illuminen
de l’intérieur.

*

J’aimerais bien
me promener, bouger,
me déplacer,
courir d’une rive à l’autre,

d’un rêve grignoté par l’oubli
à la réalité du parfum enivrant
des glycines,

d’un horizon perdu
à un autre retrouvé,

d’une absence de voix
à la terre fertile d’une présence
que je découvre
mot après mot, pas après pas,

le cœur mis à nu
quand il progresse ainsi
dans l’espace surprenant
de la page virginal…

Bernard Perroy 

*

0 Réponses à “3 poèmes pour « Les eaux vives »”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Les polars de Morize |
La SOURCE de CARISA |
houdaprintemps |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Cavru et son patrimoine bât...
| NIMPORTNAWAK
| un homme