Sur les rives du fleuve…

©-Catherine-Deher - Mild, 16 ans, au bord du Nil- Egypte.2007

© C.Deher – Milad au bord du Nil, Deir Gebel El Taïr, Egypte, 2007

.

                                                                  à Milad,

Poète, tu te passionnes toujours de naître,

tu vis de ce que tu vois, tu entends,

et de tes mots allongés sur les rives du fleuve

qui du coeur aux entrailles ne te quitte plus…

 .

Ses eaux se laissent bercer par le vent, le soleil,

tandis que tes mots se donnent des rendez-vous.

Ils pressentent que la vie, décidément,

sous ses allures légères, porte dans ses refrains d’herbe et de givre

un mystère à deux pas de l’abîme, qui attise en nous aurores et désirs.

 .

Et tu laisses des traces, des paquets d’encre et de mots

jetés comme on s’avance d’une démarche enfantine

parmi les loups et toutes les violences du monde…

 .

Bernard Perroy

 C.Deher-anaphore-égypte-2007

© C. Deher – Adel Gahli, B. Perroy, Aba Thomas, Milad – Anafora, Egype 2007

*

 

0 Réponses à “Sur les rives du fleuve…”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Les polars de Morize |
La SOURCE de CARISA |
houdaprintemps |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Cavru et son patrimoine bât...
| NIMPORTNAWAK
| un homme